Tuez la culture du blâme

by

1999. Carlos Ghosn prend les rênes de Nissan alors au bord de la faillite. Il annonce publiquement que si Nissan n’est pas bénéficiaire à la fin de l’exercice financier de 2001, il démissionnera ! Traité de fou prétentieux, les chroniques mortuaires allèrent bon train lorsqu’à la fin de l’exercice de 2000, Nissan afficha une perte de 634,36 milliards de yens. Toutefois, sans affolement, Ghosn persévéra et Nissan redevint rentable en… 2001 avec un bénéfice record de 331,1 milliards de yens ! Interrogé par CNN quelques années plus tard, Ghosn attribua sa réussite à trois facteurs clés.

  1. Faire savoir à vos employés, et à tous les échelons de la société, sans exception, dans quelle direction vous allez, clairement et simplement.
  2. Avoir une stratégie, savoir comment atteindre votre destination, préparer vos plans d’action et s’assurer que chaque niveau de la pyramide sache ce qu’il a à faire au moment de lancer l’attaque.
  3. Faire en sorte que vos hommes sentent que le management est profondément investi. Ils doivent également sentir qu’eux et la direction ne forment qu’une seule et même équipe… soudée.

Sans investissement, sans engagement, vos ambitions et votre stratégie ne valent rien. Vos promesses ne sont que des paroles en l’air. Chaque membre de votre entreprise travaillera indépendamment des autres, de son côté pour ensuite blâmer les autres en cas d’échec. Remplacez cette culture du blâme par une culture de l’engagement. C’est le remède efficace contre le “ça-ne-vient-pas-de-chez-nous”.

Engagement signifie prendre ses responsabilités, régler les problèmes. Cela signifie qu’il n’y a nulle part où se cacher, ni personne à accuser. Sans cette prise de responsabilité, vous aurez beau avoir un but, faire des sacrifices, être honnête… vous n’arriverez à rien. Prouvez que vous vous engagez fermement et que vous tiendrez ces engagements.

Créez un point de non-retour (comme l’annonce publique de Carlos Ghosn) qui indiquera que l’échec n’est plus au programme. Tuez cette culture du blâme, et faites naître une culture de l’engagement qui motivera vos troupes à agir au nom de votre société plutôt qu’au nom d’objectifs individualistes.

J'aide les dirigeants d'entreprise à créer une croissance durable de leurs affaires en fournissant des conseils perspicaces et percutants en stratégie business, marketing et organisationnelle. J'interviens auprès de Grands Groupes, de PME et de startups qui innovent dans le secteur des technologies de l'information, de la communication, de la grande et petite distribution ainsi que dans l'assurance.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :