Vous ne seriez pas en train de procrastiner ?

by

La procrastination est cette tendance à tout remettre au lendemain, des difficultés à se mettre au travail ou à réaliser les choses dans des délais impartis. Sans m’étendre sur les causes de la procrastination (qui peuvent aller de la confiance en soi jusqu’aux causes psychologiques, en passant par l’ennui), retenons que ce n’est pas une maladie, mais un comportement qu’il est possible de changer.

Quand on procrastine, on attend (espère) que la motivation vienne pour réaliser une action. C’est là qu’est notre erreur. L’astuce est de se mettre à l’action, en réalisant quelque chose de simple, pour faire naître la motivation nécessaire pour continuer.

 

Techniques pour se mettre à l’action :

  • Faites un plan : Identifiez ce qu’il y a à faire, en ne confondant pas “ce qu’il est possible de faire” et “ce que vous voulez faire”, ou pensez “pouvoir faire”. Tout ne rentre pas toujours dans le temps imparti, surtout si vous sous-estimez le temps nécessaire pour réaliser une tâche. Faites le jour par jour.
  • Soyez réaliste avec le temps qu’il vous faut : on sous-estime tous le temps nécessaire à la réalisation d’une action. Quand on procrastine, c’est pire. On est supra optimiste. Multipliez par 2 le temps que vous estimez nécessaire pour réaliser une action, ou divisez le nombre d’actions à réaliser par 2. Cela vous donnera plus de chances de mener à bien votre plan.
  • Tronçonnez les longues actions : voir une action demandant plus d’une heure est démotivant, et peut ressembler à une longue traversée du désert. Tronçonnez là en plus petites actions : faire le sommaire, préparer les chapitres, faire les recherches, rédiger 3 paragraphes… autant de petites actions qui vous feront avancer et vous donneront la motivation nécessaire pour continuer.
  • Démarrez par une action de 5 minutes : Toujours. N’oubliez pas que l’on n’attend pas que la motivation vienne, mais on la créé. Démarrer par une action rapide vous met au travail, et créé la motivation nécessaire pour continuer. On peut accomplir d’énormes choses en 5 minutes, et avoir le sentiment d’avoir fait quelque chose.
  • Prenez garde aux rituels pour démarrer : prendre un petit café, fumer une cigarette, ranger son bureau, consulter ses mails, son Twitter ou son Facebook… autant de rituels et d’habitudes qui peuvent se transformer en réels blocages et en autant d’occasions de procrastiner.
  • Eliminer les sources de distractions: changez d’environnement de travail, supprimez les connexions au réseau, coupez son téléphone… vous vous connaissez bien et vous connaissez vos sources de distraction. Éliminez-les.
  • Evitez le piège des recherches : on sait qu’une recherche sur internet peut être consommatrice de temps. Une page en entraîne une autre, et on passe facilement 1 heure sur la toile. Limitez-vous. Donnez-vous 15 min de recherches sur un thème précis. Mettez en route le minuteur de votre smartphone et arrêtez lorsqu’il sonne. Selon certaines études, c’est plus que nécessaire pour trouver ce que l’on cherche.
  • Faites le bilan de votre journée : regardez votre plan et repérez ce que vous avez reporté : est-ce un problème d’estimation de temps ? Un problème de vouloir trop en faire ? La volonté de s’y mettre ? Soyez honnête avec vous même.

J'aide les dirigeants d'entreprise à créer une croissance durable de leurs affaires en fournissant des conseils perspicaces et percutants en stratégie business, marketing et organisationnelle. J'interviens auprès de Grands Groupes, de PME et de startups qui innovent dans le secteur des technologies de l'information, de la communication, de la grande et petite distribution ainsi que dans l'assurance.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :