Le leader est aussi un peu politicien

by

Présidente de Xerox, Anne Mulcahy réussit le pari de renouer avec la croissance, alors que l’entreprise faisait face à des pertes historiques. Au terme de 3 années de passion, de travail acharné et de gestion habile, Mulcahy a permis à Xerox d’atteindre ses objectifs de résultats et d’accumuler des bénéfices. Comment s’y est-elle prise ?

Comme tout bon leader qui se respecte, Mulcahy s’était fixée un objectif à court terme (empêcher la faillite de l’entreprise) et une stratégie à long terme (refaire de Xerox une grande entreprise). Mais quelle a été son « habilité » si particulière ? Mulcahy est un leader qui a une compétence de plus : elle est un leader-politicien.

Durant ces 3 années, elle s’est attelée à cartographier le terrain politique dans lequel elle évoluait en identifiant chaque acteur, déterminant leurs influences et les intérêts qu’ils tenaient à préserver. Puis elle s’est employée à gagner leur confiance et leur soutien. Elle a ensuite activé ses réseaux pour garder un contact permanent avec les banquiers et les financiers, et créer des liens constants avec de nombreux cadres supérieurs de Xerox (histoire de les garder à l’oeil). Mais surtout, Mulcahy s’est révélée être une négociatrice hors pair, en persuadant les banquiers d’investir dans l’entreprise et en les convaincants du profit qu’ils pourraient en tirer.

Les leaders doivent faire preuve de 4 compétences essentielles pour agir en politiciens.

  1. Ils doivent tout d’abord savoir fixer un programme, ce qui implique d’élaborer une vision tenant compte des intérêts de tous les intervenants et de formuler une stratégie permettant de donner vie à cette vision.
  2. Ils doivent ensuite cartographier le terrain politique, afin de déterminer l’identité des acteurs, le pouvoir qu’ils détiennent et les intérêts qu’ils défendent, quel que soit le cas de figure dans lequel se trouvent ces leaders.
  3. Ils doivent également activer leurs réseaux et construire des coalitions. Cette cartographie permet d’identifier les personnes susceptibles de soutenir les leaders dans leurs projets.
  4. Enfin, les leaders-politiciens doivent développer des compétences de marchandage et de négociation, et chercher à équilibrer les options gagnant-gagnant et les options gagnant-perdant.

J'aide les dirigeants d'entreprise à créer une croissance durable de leurs affaires en fournissant des conseils perspicaces et percutants en stratégie business, marketing et organisationnelle. J'interviens auprès de Grands Groupes, de PME et de startups qui innovent dans le secteur des technologies de l'information, de la communication, de la grande et petite distribution ainsi que dans l'assurance.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :