Ce qu’il manquait à la présentation de l’Apple Watch

by

Janvier 2007 : Steve Jobs monte sur scène pour l’un de ses plus célèbres keynotes, la présentation d’un produit qui révolutionnera le marché de la téléphonie et notre vie : l’iPhone. Steve Jobs commence par présenter l’état du marché, les matériels présents, les problèmes qu’ils posent à l’utilisateur. Le marché n’offre pas alors d’objet “smart” et “easy to use“. Face à ses problèmes, Steve Jobs présente la réponse “amazing” d’Apple : une interface utilisateur, l’absence de clavier, le choix d’un système naturellement connecté, robuste et graphique : the power in your hands.

Et c’est ce qu’il manquait à la présentation de l’Apple Watch et des iPhone 6 : la place des produits, le problème qu’ils adressent. En ne l’expliquant pas, l’iPhone 6 est perçu comme une mise à jour matérielle de plus, voire présente Apple comme une entreprise qui suit la concurrence ou le marché, là où elle s’affichait comme l’entreprise qui révolutionne. Idem pour l’Apple Watch. Pire les messages ont été parfois contradictoires : une montre fashion pour faire du sport ? Faire du sport avec une montre tout en s’encombrant d’un iPhone dans la poche ? Quel est l’intérêt d’un iPad mini face à un iPhone 6 Plus ?

Retenez cette leçon lorsque vous monterez sur scène. Que vous deviez présenter votre stratégie, votre plan annuel, votre projet, produit ou vos services : présentez toujours le problème puis apportez la réponse, l’avantage pour les collaborateurs, l’utilisateur, le client. Vous convaincrez votre auditoire.

J'aide les dirigeants d'entreprise à créer une croissance durable de leurs affaires en fournissant des conseils perspicaces et percutants en stratégie business, marketing et organisationnelle. J'interviens auprès de Grands Groupes, de PME et de startups qui innovent dans le secteur des technologies de l'information, de la communication, de la grande et petite distribution ainsi que dans l'assurance.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :