L’idiot de Napoléon

by

Au 19e siècle, Napoléon Bonaparte était à la tête d’une armée de 600.000 soldats. Il avait sous ses ordres un caporal, surnommé « l’idiot de Napoléon ». On l’appelait ainsi, car avant de transmettre ses ordres écrits à ses généraux, Napoléon avait pour habitude de les lire à ce caporal en lui demandant de les reformuler. Dans le cas où le soldat ne parvenait pas à s’acquitter de sa tâche, Napoléon rédigeait ses consignes une nouvelle fois et renouvelait l’opération avec le caporal. Cette démarche permettait à l’empereur de s’assurer que ses soldats comprenaient parfaitement ses ordres écrits.

Je lis régulièrement des rapports, des mails ou tout autre document rédigé par des managers ou des dirigeants. Et je suis souvent atterré par les fautes d’orthographe, de construction et le manque de clarté de leurs messages ou de leurs idées. Savoir rédiger est un atout essentiel pour tous ceux qui occupent un poste à responsabilité. Car en tant que leader vous avez à transmettre des études, rapports, mémos à vos responsables, formuler des directives pour vos collaborateurs, rédiger des évaluations liées à la performance de vos équipes. Sans oublier les nombreux mails que vous envoyez ou auxquels vous répondez. Mais si savoir rédiger est un atout essentiel, qui est votre « idiot » ?

 

J'aide les dirigeants d'entreprise à créer une croissance durable de leurs affaires en fournissant des conseils perspicaces et percutants en stratégie business, marketing et organisationnelle. J'interviens auprès de Grands Groupes, de PME et de startups qui innovent dans le secteur des technologies de l'information, de la communication, de la grande et petite distribution ainsi que dans l'assurance.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :