Ne blâmez pas

by

Bob McDonald, cadet de l’Académie militaire de West Point, raconte cette anecdote pour décrire le véritable sens du mot « engagement ». Alors qu’il se rendait à un cours, un élève l’aspergea de boue. Un autre plus âgé le réprimanda sur sa tenue, ce à quoi Bob McDonald répondit : « Je n’ai aucune excuse. Cela ne se reproduira plus. » Cette philosophie de la responsabilisation perdurera pendant toute la carrière de McDonald (moins chez nos hommes politiques).

En tant que manager, nous connaissons bien le syndrome du « ce n’est pas moi » que nous rencontrons trop souvent dans nos organisations. Il consiste à blâmer quelqu’un d’autre, les méthodes ou le système. A ne jamais accepter ses responsabilités. A trouver des moyens pour renier sa participation à tout évènement négatif. A être, de manière irrationnelle, sur la défensive dès que vous abordez les questions de capacités, compétences ou les prises de décisions.

Réagissez en mettant l’accent sur les faits et non les causes. Ne blâmez pas, et ne tombez pas dans le piège de blâmer les autres aussi. Précisez clairement le périmètre des responsabilités qui ne pourra plus être nié. Et affirmez que ces comportements n’ont pas court ici, et faites-le maintenant en montrant l’exemple.

 

J'aide les dirigeants d'entreprise à créer une croissance durable de leurs affaires en fournissant des conseils perspicaces et percutants en stratégie business, marketing et organisationnelle. J'interviens auprès de Grands Groupes, de PME et de startups qui innovent dans le secteur des technologies de l'information, de la communication, de la grande et petite distribution ainsi que dans l'assurance.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :