6 conseils pour mieux communiquer

by

La communication, qui est une qualité indispensable pour les leaders, est rarement évidente. Revoir votre capacité à communiquer est essentiel. Soyez particulièrement attentif à votre communication non verbale. La manière dont vous dites les choses est tout aussi importante que les mots que vous prononcez.

Efforcez-vous d’analyser la manière dont vos collaborateurs perçoivent vos messages. L’inefficacité de certains leaders est parfois liée à un mauvais contact visuel, un manque de clarté, une voix monotone ou des bras croisés. Les psychologues Steve Nowicki et Marshall Duke ont identifié six canaux de communication non verbale. Tous les leaders devraient développer leurs compétences dans ces six canaux :

  1. Rythme et utilisation du temps : la cadence de votre élocution est importante pour être en phase avec les autres. Adaptez votre débit de parole pour ne pas perdre le fil ou créer la confusion.
  2. Distance interpersonnelle (espace) et contact physique : dans chaque situation, accordez une attention particulière aux normes culturelles et aux préférences des personnes avec qui vous discutez. Veillez à ne pas pénétrer dans l’espace personnel de l’autre.
  3. Accessoires : ‘sans même dire un mot’, vous communiquez. Pensez aux messages transmis par vos vêtements, votre coiffure, vos bijoux et votre parfum. Ces éléments laissent-ils transparaître que vous êtes organisé, prêt à assumer vos fonctions et efficace ? Ou donnent-ils plutôt l’impression que vous êtes désordonné ou distrait ?
  4. Gestes et postures : agiter ou lever la main pour mettre fin à une conversation envoie un message fort, tout comme votre posture. Une position avachie peut être interprétée comme un manque d’intérêt. Tenez-vous bien droit et penchez-vous vers la personne en face de vous pour lui montrer votre degré d’intérêt et d’attention.
  5. Expressions du visage : les expressions faciales sont très parlantes. Pensez seulement à l’effet que produit un sourcil levé, un froncement de sourcils ou un sourire… Veillez à transmettre le bon message au bon moment.
  6. Paralangage : faites attention à tout ce qui entoure les mots que vous prononcez. Trop d’interjections comme ‘hein’, ‘euh’ et autres marqueurs interrompant le discours peuvent entamer votre crédibilité. Ces petites coupures envoient des signaux puissants. Faites également attention au volume de votre voix, au débit de votre voix et à l’intensité avec laquelle vous présentez votre point de vue.

J'aide les dirigeants d'entreprise à créer une croissance durable de leurs affaires en fournissant des conseils perspicaces et percutants en stratégie business, marketing et organisationnelle. J'interviens auprès de Grands Groupes, de PME et de startups qui innovent dans le secteur des technologies de l'information, de la communication, de la grande et petite distribution ainsi que dans l'assurance.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :